Plantes tinctoriales

Depuis plusieurs années, nous menons aux côtés de ma sœur, costumière, un travail expérimental autour des plantes tinctoriales, ou « plantes à couleurs ». De nombreuses plantes dans la nature permettent de teindre dans de multiples tonalités. Selon les plantes, différentes parties peuvent être pourvoyeuses en colorant : les racines de la garance (rubia tinctorum) pour le rouge, les feuilles du pastel (isatis tinctoria) pour le bleu du même nom, les fleurs de la gaude (reseda luteola) pour le jaune ou encore l’écorce du chêne pour le brun…

Un jardin-vivier est mis en place depuis 2013 sur la commune de Compertrix et nourrit en matières premières les productions artisanales de Juliette.

Plantes tincto-Champ Compertrix 2013
Fleurs annuelles tinctoriales : soucis, rudbeckia, pieds d’alouette, sorgho, cosmos
Tincto-Haie
Haie d’arbustes tinctoriaux : genêt des teinturiers, indigo rustique, troène et fusain

De nombreux essais de teinture ont été menés de façon artisanale pour tester les conduites des cultures, les techniques de fixation de la couleur sur le tissu, les nuances obtenues, leur longévité et leur solidité dans le temps.

Toutes les matières naturelles peuvent être employées (laine, soie, coton, lin, chanvre…) et la teinture peut se faire sur des écheveaux ou en pièces. La confection permet ensuite de mettre en valeur les tissus teints.

Pour nos bouquets secs réalisés à l’automne 2019, Juliette a teint des rubans de soie, coton, feutre et chanvre avec des mûres, du sureau, du trèfle, du chêne, de la garance, du rumex et du millepertuis. Ils habillent élégamment les petits bouquets, en harmonie avec les fleurs séchées.

P1070699 - Bouquet sec avec ruban